PB140906

2018-11-186

 

En 1973, lors d'une interview pour le magazine Rolling Stone, David Bowie confiait :

"Plutôt que la flamme d'une lampe, j'ai pensé que mon personnage avait été frappé par un éclair. C'est l'histoire d'un garçon électrique".

Le successeur de Ziggy Stardust, qui doit son nom à l'expression «A lad insane» signifiant «un type fou», s'est accaparé cet éclair sur proposition de Pierre La Roche, l'artiste à l'origine des maquillages du Rocky Horror Picture Show. Lui-même s'est inspiré du signe de haute tension exposé sur les boîtes électriques.

 

Bowie chéri...